Mercredi 28 novembre 2018

« Malheur à ceux qui tirent l’iniquité avec les cordes du vice… » (v. 18) (Esaïe 5,8-24)


Lire le texte

La douche froide continue ! L’élite est tombée dans une logique d’accaparement foncier insoutenable à long terme. Elle va de fête en fête, et l’alcool coule à flots. Elle a perdu tout repère éthique (v. 20), avec des conséquences catastrophiques pour les petits (v. 23), et se croit sage, intelligente (v. 21). Ne croirait-on pas lire les journaux à scandale contemporains ? Rien de nouveau sous le soleil (Ecclésiaste 1,9) ! Comme il est affligeant de constater que, depuis des millénaires, le même genre d’erreurs aboutit aux mêmes catastrophes : comme si l’humanité n’apprenait jamais les leçons de ses erreurs et retombait sans cesse, de génération en génération, dans les mêmes travers. La principale différence entre notre époque et celle d’il y a 28 siècles, c’est l’alliance de grâce. En Jésus-Christ, Dieu offre à l’humanité non seulement un Sauveur (voir Jn 3,16), mais aussi un modèle de vie. L’homme du 21e siècle n’a aucune excuse pour se comporter comme un païen d’il y a 28 siècles, pas même l’ignorance, mais depuis l’aube de l’humanité, nombreux sont ceux qui préfèrent écouter la voix du tentateur plutôt que celle de Dieu.

Michel Fallas

Prière: O notre Dieu, comme ils ressemblent à nos contemporains, les contemporains d’Esaïe. Et comme eux, ils se croient sages et intelligents. Eclaire-les par ta Parole. Puisque le monde avec sa sagesse ne t’a point connu, il t’a plu dans ta sagesse de sauver les croyants par la folie de la prédication, car ta folie est plus sage que les hommes et ta faiblesse plus forte que les hommes. (adapté de 1 Co 1,26)  

Référence biblique : Esaïe 5, 8 - 24

Commentaire du 29.11.2018
Commentaire du 27.11.2018